Comment réussir à faire un bon cuni ?

comment faire un bon cuni

Le sexe n’est pas forcément le plus important dans la vie d’un couple. Toutefois, il s’agit d’une pratique qui y prend une place considérable. En effet, il joue un grand rôle dans le renforcement de la relation entre les deux partenaires. Il faut tout de même savoir que l’acte sexuel en question ne doit en aucun cas s’effectuer n’importe comment.
Pour se faire plaisir mutuellement, il faudra être à l’écoute des besoins et des envies de l’autre. Pour notre part, nous vous éblouirons de plus en plus sur une pratique qui sort de l’ordinaire. Il s’agit du cunnilingus. Dans nos prochains paragraphes, vous saurez comment faire un bon cuni.

Tout savoir sur le cunnilingus

Pour faire un bon cuni, il faudra tout d’abord bien connaître le sens du concept. Par définition, un cunnilingus est un acte sexuel oral qui se concentre sur la stimulation du sexe féminin. Le partenaire peut utiliser sa langue de façon monotone. Il peut également y ajouter ses doigts pour varier la sensation de plaisir chez l’autre. D’une manière générale, il existe deux manières de pratiquer un cuni. Le plus souvent, cette façon de faire est adoptée lors des préliminaires. Le but étant de préparer celle qui le reçoit à la pénétration.

D’autre part, le cuni peut être accompli dans le cadre d’un acte sexuel complet. Celui ou celle qui l’effectue commencera par l’excitation de sa partenaire et ne s’arrêtera pas jusqu’à ce que celle-ci atteigne l’orgasme. À l’évidence, cette seconde alternative nécessite un temps plus ou moins prolongé pour vraiment aboutir à ses fins. Néanmoins, tout peut dépendre de l’expérience de chaque participant. Dans tous les cas, il existe des gestes clés qui permettent de bien faire un bon cuni. À ce propos, les deux partenaires ont chacun des rôles à prendre et à jouer.
Nous vous en faisons découvrir davantage dans la deuxième partie de notre article.

Une pratique nécessitant des gestes délicats

Pour que chaque pratique sexuelle soit réussie, il faut que chaque participant y mette du sien. Le secret est d’être bien attentif aux demandes de l’autre. Qu’est-ce que cela veut bien dire ? Très concrètement, la femme fera le nécessaire pour attirer son ou sa partenaire. Pour ce faire, elle peut par exemple enfiler une tenue coquette, prendre une position excitante, etc.

Afin de bien faire jouir sa partenaire et faire un bon cuni, l’auteur de l’acte prêtera attention à certains gestes délicats. Le sexe féminin étant plus ou moins fragile. Ce serait dommage de blesser sa campagne faute d’attention. Comme nous l’avons énoncé, l’essentiel est d’utiliser la langue, en alternance avec les doigts si besoin. Il ne faudra surtout pas trop insister avec les dents. Une sensation désagréable ou de douleur au pire peut en effet se manifester.

Ce qu’il faut faire pour faire un bon cuni, c’est lécher, titiller ou mordiller selon une alternance définie toutes les parties concernées à commencer par le pubis puis le clitoris. Il est possible de continuer vers le vagin ou encore l’anus selon les préférences et les envies de chaque intervenant. Ne surtout pas oublier de varier le rythme : doux, rapide, plus rapide et ainsi de suite.

Quelles positions adopter ?

Les positions à adopter lors pour faire un bon cuni sont bien nombreuses. Il faudra juste faire travailler son imagination. Toutefois, pour vous faire gagner du temps mais surtout afin de vous donner quelques idées, nous en citerons quelques-unes. La plus simple, la plus facile mais surtout la plus confortable est la position du missionnaire. Dans ce cadre, la femme est couchée. Son ou sa compagne est aussi allongée et se mettra face à son pubis. D’autres positions tout à fait pratiques existent également. La réceptrice peut se mettre en position assise : sur une chaise, un canapé ou le bord du lit.

Par ailleurs, afin d’intensifier le plaisir, il est possible de prendre des poses plus sensuelles. La position dite 69 est une bonne illustration pour faire un bon cuni. Schématiquement parlant, le couple se mettra intentionnellement l’un au-dessus de l’autre et dans le sens opposé. Toujours dans le sens opposé, les deux partenaires peuvent s’allonger sur le côté. Dans les deux cas, la fellation est aussi praticable.
Vous savez maintenant comment faire un bon cuni. N’oubliez surtout pas de vous protéger afin de prévenir les maladies sexuellement transmissibles comme la syphilis, la chlamydia, etc.

Tous nos conseils sur les gestes à effectuer lors d’un cuni : comment le réussir ? Quelles positions adopter ? Quelles précautions prendre ?