Comment faire une bonne pipe : 6 conseils pour réaliser une fellation inoubliable

astuces pour faire une bonne fellation

Pourquoi apprendre à faire une bonne pipe ? Tout simplement pour faire plaisir à votre partenaire, mais cela peut aussi vous satisfaire de temps en temps. Quand on pratique une fellation, il y a souvent un doute qui s’installe. Est-ce que c’était parfait ? Des fois même, on demande directement à la personne si elle a aimé ou non. Votre partenaire vous dira toujours que oui, c’était bon, mais pour vous en assurer, perfectionnez votre savoir-faire à travers quelques astuces. Grâce à cela, vous allez l’impressionner, en plus, cela renforcera votre couple. De plus, il ne cherchera plus ailleurs, vu que vous arrivez à répondre à ses besoins, même les plus fous. Voici donc nos conseils pour faire une bonne pipe !

Créer l’ambiance et vouloir le faire

La plupart des femmes trouvent la fellation inutile et n’ont pas vraiment envie de dépenser leurs temps à le faire. Elles s’appliquent tout de même après quelques excuses non pertinentes et astiquent la manche comme si elle était poussiéreuse. Ensuite, elles attendent impatiemment l’arrivée du jus. Cependant, ce que vous devez savoir, c’est que c’est un acte qui déçoit énormément le sexe masculin et impactera son envie. Vous devez donc apprendre à faire une bonne pipe en y mettant tout votre cœur. Vous devez aimer le faire et n’attendez pas qu’il vous la propose. Le mieux, c’est de créer tout d’abord une belle ambiance sexuelle, puis descendre petit à petit vers le bas. Vous pouvez par exemple danser sur une musique douce, vous approchez de lui en enlevant vos vêtements.

Toujours dans le but de faire une bonne pipe, vous pouvez par la suite enlever les siens le plus doucement possible. Prenez votre temps et ressentez le feeling. Puis, apprenez à interpréter les signes et les gestes de votre partenaire. S’il gémit par exemple, c’est qu’il aime ce que vous faites. S’il bouge quand vous faites passer vos mains sur son corps, c’est peut-être parce qu’il est chatouilleux. D’autres hommes guident vraiment les gestes des femmes lors du sexe. Il guide la direction de votre bouche, de votre main, etc. Laissez-vous faire dans ces cas-là et suivez le rythme.

Le cœur de l’action

Voilà, vous êtes maintenant en parfaite symbiose avec votre homme et vous avez atteint son entrejambe. La fellation peut commencer. Vous pouvez adopter 6 astuces pour faire une bonne pipe et faire monter votre homme au septième ciel.

Premièrement, il vous faut beaucoup de salive. Si votre bouche est trop sèche, cela pourra irriter le pénis de votre homme. Deuxièmement, faites attention à vos dents au risque de faire mal à votre cher et tendre. Troisièmement, vous devez choisir des mouvements non mécaniques. Évitez donc les simples va-et-vient classiques. Pour une pipe parfaite, commencez par la verge que vous allez lécher doucement, de bas en haut. Entre temps, avec votre main (vous pouvez la mouiller un peu), masturber le pénis, en serrant légèrement. Jouer un peu avec les testicules et toucher doucement le périnée de monsieur. Vous trouverez le périnée entre l’anus et les bourses de votre partenaire.

Quatrièmement, lécher doucement la partie qui relie le pénis au corps de votre homme. Cette intersection fait plaisir à plusieurs personnes. Cinquièmement, ne restez pas focaliser en dessous si vous souhaitez faire une bonne pipe, mais regarder de temps en temps votre partenaire en lui souriant ou en vous mordant les lèvres. Sixièmement, quand vous pensez qu’il va éjaculer, arrêtez tout, pour faire durer le plaisir. Quand il est temps d’éjaculer pour de vrai, lécher son pénis en suivant le parcours du sperme, donc du bas jusqu’à la pointe.

Avaler ou non, et les risques possibles

Avaler n’a de sens, que si l’éjaculation se fait dans la bouche, lors de la fellation. La bouche possède les mêmes particularités que le vagin. Elle est humide, chaude et on peut la contracter à volonté. Votre homme appréciera à coup sûr une finition de ce genre. Si l’éjaculation s’est faite à l’extérieur, c’est inutile d’avaler, car votre partenaire ne ressentira qu’un plaisir visuel et non un plaisir sexuel. Après, le choix d’avaler ou non dépend totalement de vous. Si vous n’êtes cependant, pas prête pour goûter au sperme, mieux vaut essayer une autre fois. Ce serait triste de tout gâcher avec un air dégouté alors que vous vous étiez réussi à faire une bonne pipe.

Concernant les risques de la fellation, ce sont les mêmes que les risques lors du sexe classique. Les MST se transmettent également lors d’une pipe surtout s’il y a une ouverture (une plaie, une angine, etc.) dans votre bouche. Même si monsieur n’a pas éjaculé à l’intérieur, il a quand même dégagé du liquide préséminal quand il était excité. Le sperme et le liquide préséminal, comme le sang, transmettent les MST. Cependant, la fellation avec une protection (préservatif) n’est pas vraiment agréable. De ce fait, mieux vaut faire les tests adéquats avant de se lancer dans les pratiques sexuelles de tout genre, y compris la pipe.

Nos 6 meilleures astuces pour faire une bonne pipe à son partenaire : les secrets d’une fellation inoubliable